Mon test de Sleeping Dogs sur PS3

« Il ne faut pas réveiller les chiens qui dorment. » Proverbe qui pourrait nous parvenir de Hong Kong. Du moins d’après Square Enix et le studio United Front Games qui nous propose avec le jeu Sleeping Dogs un excellent GTA-like. Pour les non-initiés, comprenez que Grand Thief Auto III (GTA 3) a été le premier à inaugurer ce type de jeu, qui laisse une très grande liberté d’action dans un milieu urbain et le tout en 3D avec une vue à la troisième personne.

Dans ce titre, vous incarné Wei Shen. Et non ce n’ai pas un italien véreux qui décide de prendre le contrôle de la ville. Mais un ancien habitant Hong Kong qui revient au pays après un long séjour en Amérique (le pays de Chuck Norris). Ca mission est d’infiltrer la triade pour faire tomber tout le réseau. Pour cela vous devrez souvent franchir la ligne jaune et même frôler la rouge. Mais en bon flic vous saurez comment vous en sortir n’es pas ?

Comme dans toutes les grandes villes, il vous faudra un max de blé, quoi de mieux que de volé les parc mètres ou faire des paris sur des combats de coqs pour s’enrichir sans trop se fatiguer, ou encore aider Winston à battre Dogeyes dans la prise de contrôle de Hong Kong.

Le système de combat est très bien pensé et vous permet de vous éclater dans des affrontements contre plusieurs adversaires à multiple reprises. De plus, le jeu vous offre l’opportunité à Wei d’apprendre de nouvelles techniques en récupérant des statuettes qui ont été volé dans le dojo de votre ancien maître de Kung-Fu.

Aussi il vous sera possible grâce à deux arbres de compétences (un pour la police et l’autre pour votre côté voyou) d’amélioré vos capacités de désarmement ou encore de pouvoir voler un véhicule sans déclencher l’alarme. Le vestiere n’est pas en reste, car en combinant le bout tee-shirt, le pantalon et les basket qui vont ensemble vous gagnerez des petits bonus telque qu’un force de frappe amélioré. Ce qui peu être un avantage lors des combats à mains nues.

Le jeu vous offre la possibilité de vous prendre pour Big Brother. En effet, si vous piraté les caméras de surveillance de la ville, en retournant dans votre chambre d’hôtel, vous pourrez avoir accès aux images en directe et ainsi faire arrêter des trafiquants par exemple.

United Front Games nous propose un excellent jeu, graphiquement travaillé et plein de vie. Hong Kong regorge d’habitants bien ou mal intentionnés. Laissant accès, au joueur, à pleins de vendeurs ambulants ou de boutiques et salons de massages. Attention, l’abus de plat de nouilles et de brohette est fortement recommandé en cas de jauge de vie plutôt basse.
Vous l’aurez certainement compris, j’ai été concquis par Sleeping Dogs, merci à Square Enix d’avoir eu confiance en ce projet.

17/20